REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Stop au gaspillage alimentaire

gaspillage

Chaque français jette en moyenne 20 kg d'aliments par an à la poubelle :

  • 7 kg d'aliments encore emballés,
  • 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés…

 

 

 

4 moyens très simples

Faire ses courses, ça s’anticipe et établir une liste de courses est en général très utile !alt

 

J’achète malin

Pour faire ma liste de courses :

- Je commence par regarder ce qu’il reste dans mon réfrigérateur et dans mes placards : cela m’évitera de racheter la même chose !

- J’essaie de planifier les repas de la semaine.

Une fois dans le magasin :

- Je regarde attentivement ce que je mets dans mon caddy/panier, en pensant bien à vérifier les dates de péremption.
Attention : toutes les dates de péremption ne signifient pas la même chose ! Pour mieux les comprendre:

 

  • Date Limite de Consommation (DLC) : Denrées très périssables (viandes, poissons, œufs, produits laitiers)

« à consommer jusqu’au + Jour + Mois » à Au-delà de la date indiquée, le produit ne peut plus être vendu, ni consommé, car il pourrait provoquer une intoxication alimentaire

  • Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) : Denrées moyennement périssables. Elle informe le consommateur sur le délai au-delà duquel les qualités gustatives et nutritionnelles du produit peuvent s’altérer

« à consommer de préférence avant le + Jour + Mois » à La durabilité du produit est inférieur à 3 mois

« à consommer de préférence avant le + Mois + Année » à La durabilité du produit est comprise entre 3 et 18 mois

« à consommer de préférence avant le +Année » à La durabilité du produit est supérieure à 18 mois

 

- Et je fais mes achats dans le bon ordre… c’est à dire en finissant mes courses par le frais et le surgelé.

Si je reçois :

- J’achète des quantités qui correspondent au nombre de mes invités.

- Et je fais plutôt des plats qui peuvent encore être consommés le lendemain. Certaines préparations sont même meilleures réchauffées !

Je conserve bien les aliments

Chaque aliment a sa place : au réfrigérateur, au congélateur, dans les placards, à l’air libre… Dans tous les cas, la règle d’or du « premier entré, premier sorti » s’applique.

Je regarde sur les emballages le mode de conservation recommandé :

- Conserver au frais, au sec, à température ambiante… ça veut dire quoi ?
Je regarde les dates limites de consommation et je range devant ou au-dessus les aliments qui doivent être consommés le plus rapidement.

Je tiens compte de la durée de vie des produits :

Au réfrigérateur :

- Je range les produits à la bonne place en fonction des zones de fraîcheur.

- Je les mets dans des boites fermées pour mieux les conserver.

- Je nettoie mon frigo (2 fois par mois) pour éviter la prolifération des bactéries.

Au congélateur :

- Je pense à congeler les aliments pour allonger leur durée de vie.

- Mais attention je ne congèle pas des aliments déjà périmés ou trop proches de la date limite de consommation.

Dans la corbeille de fruits, j’enlève ceux qui sont abîmés : les fruits pourris contaminent ceux qui sont sains.

 

altJe cuisine astucieux

Rien de tel que l’expérience pour bien évaluer les quantités.
A défaut, les recettes sont souvent de bon conseil … Et je veille à cuisiner en premier les produits devant être consommés en priorité !

- Je cuisine des quantités adaptées au nombre de personnes à table : Bien doser, cela évite les restes qui s’accumulent dans le frigo.

- Je regarde la durée de vie des produits que j’ai en stock :

- J’utilise en priorité les produits entamés.

- J’utilise en priorité les produits achetés en premier (premier entré, premier sorti).

- Je cuisine en priorité les aliments qui approchent de leur date limite de consommation.

Quand je lis une recette, je respecte les dosages...

...donc j’utilise les instruments appropriés (verre doseur, balance, cuillères à soupe ou à dessert…).

 

J’accommode les restes

Les restes, ce sont encore des aliments. Sauf qu’on ne pense pas toujours à les cuisiner.
Pourtant, il existe des recettes très faciles… C’est tout l’art - et le plaisir - de faire du nouveau avec de l’ancien. Un art dont nos grands-mères étaient passées maîtres…

Avant de me lancer, je vérifie que mes restes sont encore consommables...ce qui ne devrait pas être un problème s’ils ont été stockés correctement.
Suivant ce qu’il me reste, je peux faire par exemple :

- Une salade froide ou un gratin avec les pâtes

- Des gâteaux pour finir les œufs et le beurre

- Du pain perdu avec le pain rassis

- Une ratatouille avec des tomates et des aubergines un peu fripées...

 

Pour plus de renseignement:

« Stop au gaspillage » " Réduisons nos déchets, ça déborde" Ademe

• Emission sur Radio Bro Gwened avec Pascaline Jollet de Pontivy Communauté

• Emission M6 "Gaspillage alimentaire : Les chefs contre-attaquent!"

Les recettes finalistes du concours de recettes "pour la beauté du reste !" organisé par le SITTOM-MI

alt alt

Livret de recettes "Pour la beauté du reste"

 

 

 

 

 

 

 

logo footer

SITTOM-MI
1 rue Denis Papin
BP 30218
56305 Pontivy Cedex
Tèl : 02 97 07 13 15
Fax : 02 97 07 19 09